1/160 - Echelle N

Le Forum consacré à l'Echelle N
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
JOYEUSES FÊTES DE FIN D'ANNÉE À TOUS !

Partagez | 
 

 Test d'un moteur d'aiguillage COBALT DCC

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Geo69
Membre
Membre


Masculin Age : 68
Localisation : Ouest Lyonnais
Nombre de messages : 926
Date d'inscription : 14/10/2011

MessageSujet: Test d'un moteur d'aiguillage COBALT DCC   Dim 25 Oct 2015 - 17:56

Bonjour,

Je viens de faire un essai d’un moteur d’aiguillage COBALT DCC de dernière génération (Cobalt IP Digital de DCC CONCEPTS). Ce moteur, utilise le même principe qu’un TORTOISE mais ses dimensions restreintes sont mieux adaptées à notre échelle. Il intègre un décodeur d’accessoire DCC.  
J’ai commandé un moteur COBALT chez Hattons en Angleterre pour la somme non négligeable de 25€ port compris.
Voilà la bestiole avec sa tige de commande et son réglage de débattement montés. Un support anti-vibrations est disponible dans l’emballage :


Résultats de mes tests :
Premier point, l’alimentation DCC est possible de 9 à 23 Volts. Le paramétrage et le fonctionnement du moteur ne m’ont posé aucun problème aussi bien avec ma centrale LENZ en 16 volts qu’avec le SPROG en 12 Volts. Pas de problème non plus, suite à des STOP ou OFF des centrales ...  Quant au bruit, il est un poil plus fort que mes servos digitaux et plus faible que le même modèle de servo en analogique. On peut trouver la vitesse un peu rapide. Pour moi, par rapport à un solénoïde, pas de problème !…  Laughing
Lors de mes tests en 12 ou 16 volts, pas de différence tant en vitesse qu’en bruit …
J’ai comparé avec un TORTOISE alimenté en 12 volts DC. Au niveau du bruit, léger avantage au COBALT (mais on peut facilement baisser la tension d’alim du TORTOISE et donc son bruit) …
Alimentation de la pointe de cœur de l'aiguillage :
1 - Si les aiguillages ne sont pas rétro-signalés, on peut utiliser le contact prévu à cet effet pour polariser le cœur en fonction de la position de l’aiguille. Dans ce cas, on a uniquement 3 fils (2 pour l ‘alim DCC et un pour la polarisation du cœur).  
2 - Avec des aiguilles rétro-signalées, pour ne pas que le module de rétro détecte la consommation du moteur, il faudra utiliser les 3 contacts prévus à cet effet (max 5A). Donc 2 fils de plus mais le câblage est « local » pour repiquer la sortie DCC du module de rétro alimentant l’aiguillage.
Il est possible de paramétrer le décodeur interne pour qu’au repos le moteur se positionne en son point milieu afin de faciliter l’installation. Il est aussi possible d’inverser  les déplacements de l’aiguille. Il y a aussi des contacts pour commandes par bouton/poussoir.  
La garantie à vie prévoit que l’utilisateur mette une pointe d’huile tous les 5 ans sur les engrenages en plastique. Je n’ai pas pu résister et je l’ai ouvert de suite. Voilà les entrailles :


Le COBALT en action :


Conclusion : Test positif pour moi. Sur mon réseau j'aurais donc 21 servos/67810, 20 SEEP/CDF 80108006  et 1 COBALT IP DIGITAL en remplacement d’un SEEP qui restait seul à occuper une position de décodeur d'accessoires. Les décodeurs DCC sont commandés par un SPROG 1A lui même commandé par PC avec Train Controller ...  Smile

A+
Georges
Revenir en haut Aller en bas
bernard35
Membre


Masculin Age : 63
Localisation : Le Tronchet (35)
Nombre de messages : 60
Date d'inscription : 06/01/2008

MessageSujet: Re: Test d'un moteur d'aiguillage COBALT DCC   Dim 25 Oct 2015 - 18:11

Merci pour ces informations.
C'est donc une piste intéressante à prendre en compte.
A+
Bernard
Revenir en haut Aller en bas
Belleroche
Membre
Membre


Masculin Age : 40
Localisation : Etival-Lès-Le-Mans
Nombre de messages : 975
Date d'inscription : 09/01/2009

MessageSujet: Re: Test d'un moteur d'aiguillage COBALT DCC   Dim 25 Oct 2015 - 18:28

Merci pour ce test, j'ai découvert ce système via une pub de DM-Toys.
Très intéressant pour moi car intègre le décodeur DCC + la polarisation du coeur d'aiguille + la mécanique de tringlerie, c'est du tout-en-un.
Par contre peux-tu me donner les dimensions de la bête ?
Revenir en haut Aller en bas
http://le-forum-du-n.forumotions.net/t4837-belleroche-voie-uniqu
Geo69
Membre
Membre


Masculin Age : 68
Localisation : Ouest Lyonnais
Nombre de messages : 926
Date d'inscription : 14/10/2011

MessageSujet: Re: Test d'un moteur d'aiguillage COBALT DCC   Dim 25 Oct 2015 - 22:50

Bonsoir,

Belleroche a écrit:
... peux-tu me donner les dimensions de la bête ?
L'encombrement hors-tout est de 39mm x 55mm et la hauteur de 68mm ... Smile

A+
Georges
Revenir en haut Aller en bas
JPGO
Membre banni
Membre banni


Masculin Age : 62
Localisation : Chatenay-Malabry
Nombre de messages : 917
Date d'inscription : 08/02/2014

MessageSujet: Re: Test d'un moteur d'aiguillage COBALT DCC   Lun 26 Oct 2015 - 8:25

Merci Georges pour ce retour.
Revenir en haut Aller en bas
Traindenfer
Membre
Membre


Masculin Age : 54
Localisation : Montlhery (91)
Nombre de messages : 11128
Date d'inscription : 07/09/2007

MessageSujet: Re: Test d'un moteur d'aiguillage COBALT DCC   Lun 26 Oct 2015 - 10:01

Très intéressant!
Nolan m'avait montré ses Cobalts donc je connaissais mais pas la version DCC.
Par rapport aux Tortoise que j'utilise c'est plus réduit en dimension et je pense que ça collera mieux pour mes projets "étagères"
Je suis ça de près!
Revenir en haut Aller en bas
Belleroche
Membre
Membre


Masculin Age : 40
Localisation : Etival-Lès-Le-Mans
Nombre de messages : 975
Date d'inscription : 09/01/2009

MessageSujet: Re: Test d'un moteur d'aiguillage COBALT DCC   Lun 26 Oct 2015 - 14:01

Merci Geo69 pour ta réponse, en effet c'est beaucoup plus petit que ce que je croyais !
J'avais oublié aussi un élément intéressant pour moi, qui est le fait de pouvoir connecter un interrupteur localement en plus du DCC, c'est ce que j'ai sur mon réseau et c'est très pratique pour manipuler l'aiguille sans se déplacer au TCO, voir même de pouvoir se passer du TCO quand je plug ma MS-Trix (c'est plus rapide et plus léger que le setup complet avec mes 2 PCs...).
Sais-tu si on peux réduire la vitesse de déplacement ? peut-etre un CV particulier dans la doc ?

Je sens que la motorisation de mes signaux mécaniques ne devrait plus tarder cheers

Quelqu'un intéressé pour un achat groupé ? Je vois que par 12 on peux arriver a 20 euros la bête chez Hattons...
Revenir en haut Aller en bas
http://le-forum-du-n.forumotions.net/t4837-belleroche-voie-uniqu
Geo69
Membre
Membre


Masculin Age : 68
Localisation : Ouest Lyonnais
Nombre de messages : 926
Date d'inscription : 14/10/2011

MessageSujet: Re: Test d'un moteur d'aiguillage COBALT DCC   Lun 26 Oct 2015 - 18:34

Bonsoir,

Belleroche a écrit:
... Sais-tu si on peux réduire la vitesse de déplacement ? peut-etre un CV particulier dans la doc ?...
Non, je n'ai pas vu de réglage de la vitesse. Je pense que le seul moyen est de mettre une résistance sur l'alim du moteur à l'intérieur du boîtier ou peut-être des diodes mais je n'y connais pas grand chose en composants électroniques  ... Embarassed  

A+
Georges
Revenir en haut Aller en bas
murielle
Membre
Membre


Féminin Localisation : caudebec les elbeuf
Nombre de messages : 2547
Date d'inscription : 16/09/2008

MessageSujet: Re: Test d'un moteur d'aiguillage COBALT DCC   Mer 26 Oct 2016 - 19:12

des nouvelles des moteurs et si il sont fiables dans le temps?
Revenir en haut Aller en bas
http://picasso.superforum.fr
Geo69
Membre
Membre


Masculin Age : 68
Localisation : Ouest Lyonnais
Nombre de messages : 926
Date d'inscription : 14/10/2011

MessageSujet: Re: Test d'un moteur d'aiguillage COBALT DCC   Mer 26 Oct 2016 - 22:31

Bonsoir Murielle,

murielle a écrit:
des nouvelles des moteurs et si il sont fiables dans le temps?
Aucun problème depuis 1 an avec mon unique moteur COBALT. Par rapport à ce que j'ai écrit plus haut dans ce fil, le moteur est plus bruyant car j'ai voulu assurer sa fixation avec 4 vis qui transmettent les vibrations. Il faut que je les enlève pour diminuer le bruit. Au pire, si le double face livré avec le moteur n'est pas suffisamment costaud, j'utiliserai du double face spécial miroir qui me donne entière satisfaction avec des servos-moteurs ...
Depuis que j'ai remplacé les LS150 par des décodeurs à décharge capacitive de CDF, je n'ai plus de problème avec mes 20 moteurs à solénoïdes (SEEP) restants.
Mes 20 aiguillages commandés par des servos moteurs + décodeurs Uhlenbrock 67810 et ESU SWITCHPILOT SERVO se font aussi complètement oubliés.
Au final, c'est ces derniers que je vais choisir pour faire une extension de mon réseau :
- Avantages : rapport qualité/prix, facilité et possibilités de réglages, silence et fiabilité.
- Inconvénient : montage à personnaliser. Tu peux regarder ICI .
Au départ, j'ai fait compliqué mais tu verras qu'ensuite j'ai simplifié le montage et quand je vois ce que tu fais par ailleurs, c'est de la rigolade !... Smile

A+
Georges
Revenir en haut Aller en bas
 
Test d'un moteur d'aiguillage COBALT DCC
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Test d'un moteur d'aiguillage COBALT DCC
» Moteur d'aiguillage minitrix
» moteur d'aiguillage: conrad vs cobalt
» Moteur d'aiguillage Minitrix : commande par inter ?
» Moteur d'aiguillage (peco)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
1/160 - Echelle N :: Exploitation :: Le numérique-
Sauter vers: