1/160 - Echelle N

Le Forum consacré à l'Echelle N
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
JOYEUSES FÊTES DE FIN D'ANNÉE À TOUS !

Partagez | 
 

 Mon humeur du vendredi soir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
yoda69
Membre
Membre


Masculin Age : 46
Localisation : Corrèze vachement profonde
Nombre de messages : 2229
Date d'inscription : 05/07/2007

MessageSujet: Mon humeur du vendredi soir   Sam 3 Oct 2015 - 1:41

Salut Michel !

Comment çà "Salut Michel" ??? Non, naaan, ami forumiste, pas de panique, tu ne t'es pas trompé, naaaan, tu n'a pas été redirigé "à l'insu de ton plein gré" par un hacker nord-coréen surexcité vers la boite privée de Michel.b01, ta connexion au forum du N n'a pas été piraté par Daesh, Poutine, la NSA et Bachar El Assad réunis. Inutile de cliquer frénétiquement sur ton PC et de javelliser ton OS avec CCleaner. Tu aimes la modération (au sens général du mot, entendons-nous), la purée mousseline de cantine, le pâté de foie industriel et insipide, les pates iophilisées Bolino ? Tu es abonné à Télérama et tu lis l'éditorial le Monde tout les matins ? Désolé, gagne du temps, passe au post suivant. Non ? Toujours là, bon ben reste un peu, alors, ça va te détendre.

Oui, ce post commence par bien par ce sonore "Salut Michel" d'apparence très privé, parce qu'au départ, je dois te l'avouer, honorable membre de cette assemblée N'iste, il ne devait être qu'un discret MP en réponse à un message fraternel du susnommé, qui me demandait, et il n'est point seul depuis quelques temps, quelques menues nouvelles. Et accessoirement m'exprimait son envie de lecture de quelques nouvelles proses délirantes et rafraichissantes - je cite - comme celles qui naguère le détendirent, en tout cas jusqu'en août 2013. D'où ce choix assez collectiviste, une fois n'est pas coutume. Et peut-être un peu risqué, mais çà c'est plus habituel. Vous allez comprendre, je sais que je peux compter sur vous ! Very Happy

Oui, effectivement, comme tu le dis, Michel, "plus grand chose depuis une virée en Auvergne -> Quercy". Et c'est juste que je n'ai plus beaucoup de temps cette année non plus, vois-tu ! Pourquoi ? Aîe, grande est la tentation, à la lecture de ton message, de te taper 30 lignes sinistrosantes (ça se dit, ça?) sur le forum, la vie du forum, le forum d'autrefois, le forum du bon vieux temps, l'avenir du forum, la météo dans les Carpates. Mais bon, pas envie. Pas drôle. Déjà fait, en MP, et peut mieux faire. Et puis tant qu'à faire dans le subjectif immodéré (je dis çà, je dis rien), hein, autant se lâcher et se marrer un peu... : -))

En fait, il faut que je t'avoue que la rentrée a été un peu compliquée : ça commence mollement avec une grande saucisse d'ado boutonneux qui entame une nouvelle campagne d'hibernation en classe de 4ème dans un collège à  10 bornes de la maison. Bon, jusque là, me diras-tu, c'est du "classique", tu fais le choix de vivre à la campagne, dans un des derniers déserts français, faut assumer, gars. La campagne, c'est sympa l'été mais si t'oublies ta plaque de beurre à Unico, t'es bon pour te retaper 20 bornes. Rien de neuf. Petite pause pour les novices et les parisiens purs et durs, je ne parle pas ici de la campagne de la pub Madrange. Non, je parle de la vraie campagne, la profonde, coincée entre l'Auvergne, le Quercy, le Périgord et la Creuse. Une sorte de "worst off" des 4. Celle où le matin, tu pars toujours avec une marge de 15 minutes d'avance parce que sur la route, soit c'est brouillard, soit c'est troupeau. T'as le choix. Et t'est toujours à l'arrache à l'arrivée. La "vraie ruralité" comme disent les énarques. (Là, t'as moins le choix).

Arrive alors le cas de l'autre saucisse en phase pré-ado, pas encore boutonneux, mais pianiste et guitariste invétéré de son état, qui se voit déjà en Paul McCartney faisant ses adieux au Stade de France (je t'accorde qu'il a encore, à 11 ans, une très très grosse marge de progression) et qui fait donc le choix, paternellement assumé, d'aller attaquer une 6ème en classe CHAM dans un autre collège à 25 minutes, dans cette bonne et splendide (je déconne les gars, je déconne) ville de Tulle. Bon, c'était ça ou il attaquait la batterie. Dans la vie, il y a des choix à faire; entre les bornes et les acouphènes, j'ai choisi les bornes. Et là, tu commences à te dire, Michel, que je ne l'aurai pas volée moi non plus, ma médaille pour contribution au peuplement du pays. Je sais, il y a bien pire, on est en France, en 2015.

Mais c'est sans compter la petite dernière, qui inaugure à son tour du haut de ses 3 ans les joies conjuguées de la "séance d'apprentissage de coordination du corps" (pâte à modeler pour les intimes) et du "vivre ensemble", les joies de l'alternance de l' "instant d'expression artistique permettant à l'apprenant d'extérioriser graphiquement son moi intérieur" (en clair, l'habituel immonde gribouilli qui te fait glouglouter des "magnifiiiique, ma chérie, c'est une pomme de terre ? Non ? C'est Papa ? Ha oui, bien sur."), le tout ponctué de l'incontournable "pré-initiation morale et civique". Et je te dis çà en toute simplicité, car c'est sans compter la chatoyante "charte de laïcité  2015", que tu dois lire, signer, et surtout : LUI lire et LUI faire signer. C'est vrai, on a un peu merdé un peu sur ce coup là : elle a 3 ans, ne sachant pas écrire, elle a mis une croix et elle est reparti regarder Dora l'exploratrice. Une croix... pour signer la charte de la laïcité. Là, on a vraiment déconné. "Magnifiiiiiique, ma chérie, cette croix"... En diagonale, heureusement, sinon on était bon pour un stage de redressement.

Bref, pas trop con, en bon contribuable qui participe chaque année un peu plus au désengagement de l'Etat et à l'engagement massif de la "com com" du coin, ta fille, tu l'inscris niaisement à l'école maternelle la plus proche, celle où son grand-père est allé, où ta femme est allée, celle où ses frères sont allés, bref, comme tous les gens du coin, l'école du coin, quoi ! Mais pas de bol : plus de place ! Bon, il me faut te préciser, Michel, que le nouveau maire du village en question a accueilli au printemps des "nouveaux arrivants", comme on dit maintenant en novlangue. Attention, précoce le gazier, l'a même pas attendu la prime de 1000 balles. Faut dire que par chez nous, les maisons vides, ça ne manque pas. Et puis, oui, on est en Corrèze, faut pas l'oublier, faut donner l'exemple ! Alors, ça donne çà : "en Mars, votre petite, c'aurait été jouable, mais là, en Mai, c'est complet ma bonne dame, faudrait qu'on ouvre une autre classe et vous savez, l'Etat patati patata..." Haaaa, alors en fait, il fallait réserver avant la migration de printemps, si je comprends bien, c....ard ?  Bref... Alors comme un gland, ton serviteur, penaud, se rabat sur la grosse (je déconne encore) ville du coin (Tulle). Et, j'avoue, je me dis qu'il y a quelques mois, au lieu de rentrer du moyen-orient (boulot) en avion, j'aurais mieux fait de payer un passeur, prendre un pédalo, traverser le détroit des Dardanelles, passer par la Roumanie, si çà trouve.... Aaaaarg, Bernard, sors de ce corps ! Vade retro...

Promis, f'rai plus. Pardon. On entend de ces choses dans ces cafés de gare...

Bref, là, là, Michel, tu sens bien venir de loin et bien profond le bon gros jackpot du tiercé gagnant : 3 mômes, dans 3 établissements différents, dans 2 villes différentes, évidemment à l'opposé l'une de l'autre par rapport au hameau verdoyant où tu as posé ta tribu. Le tout sur terrain bien lourd, donc dans un département dont la grande qualité du réseau routier est connue de tous. Et forcément, ton pauvre yoda, oreillette incrustée dans la tronche pour pouvoir répondre à ses clients ni vu ni connu, il commence à zigzaguer matin et soir aux 4 coins du département dans son épouvantable véhicule diesel (non, pas un Volkswagen, je n'ai quand même pas tous les vices). Ben oui, les amis : yoda bosse un peu dans sa bagnole, car il fait partie de ces salauds de capitalistes ultra-libéraux qui exploitent vilement un prolétariat étouffé et asservi. Bon, c'est vrai, dans mon cas, le prolétariat en question se réduit en l'espèce à... ma seule pomme. Du coup, c'est sympa, je me fais des petites réunions syndicales avec moi-même dans les lignes droites, ça m'occupe, je m'auto-asservis grassement, je m'auto-exploite éhontément, je m'octrois une pause repas entre deux virages, je me négocie un petit auto-contrat de 50 heures, et hop, ce qui nous fait donc 15 heures d'heures sup non rémunérées, ni vu ni connu, Martine j't'embrouille. Le pied, quoi ! Je m'égare, je m'égare...

Oreillette, disais-je ? Mais revenons à nos moutons. Car là est le fond du noeud (gordien).

Oooops, là ! Fini oreillette ! Verbotten oreillette ! Nein l'oreillette ! Kaput l'oreillette ! (Ben oui, c'est quand même un forum de train, hobby dominé par les productions germaniques, donc je m'adapte, Michel, que veux-tu, c'est l'Europe, mon vieux !). Oreillette ? Il faut te préciser que chez nous, l'homme bleu marine à képi, est très très affamé ces temps-ci : il a trop peu picoré ces derniers mois. D'où cette fable locale : que faisiez-vous aux temps chauds, vous dansiez ? Hé bien, contre-dansez maintenant, mon ami ! Allez, on se marre, c'est connu, on aime bien les petites blagues en Corrèze. J'ai lu récemment que d'autres rêvent en ce moment de ressusciter le "roman national" ? Nous, on verserait plutôt dans la fabrique du "marrant national". C'est affaire de gout. Et de moyens aussi.

Oui, je sais, cette histoire d'oreillette, faut que je développe. J'y reviens.

Comme tu le sais, en Corrèze, on adore les records. Après le record somptueux du département le moins cablé et le moins webisé, après le casi-record du département le plus mal desservi par le train, et après - enfin - le splendide record du département le plus endetté que nous avons fièrement inscrit au Guiness Book de l'incompétence (si, si, plus endetté que le "9-3", ça le fait "trop pas", non ?  Et en 2011 en plus ! je sais, je sais...vous saviez pas. Mais il fallait juste nous demander, on vous aurait dit, nous : on savait, mais on aime partager nos ressources humaines), Bref, la Corrèze, l'éternelle Corrèze, la célèbre Corrèze (ha, ha, avec un peu de bol - relatif - vous allez encore vous en bouffer 5 ans de plus d'la Corrèze si ça se trouve ! ! Rires sadiques) s'enorgueillit d'un nouveau record depuis ce matin. Bon, une fois n'est pas coutume, on rigole plus là : en effet, cette année, et j'insiste, je ne déconne vraiment pas, nous avons eu 19 morts sur les routes, contre 11 l'an  dernier. Au delà du fait que je connaissais personnellement l'un des "huit", d'où ce bref instant de sincère sérieux, tu m'accorderas, Michel, qu'on peut quand même,cyniquement certes, admettre qu'en soi, cela ne remet pas en cause l'avenir démographique de la France, puisque c'est inférieur au nombre de ceux qui, dans l'indifférence quotidienne générale, passent sans espoir de retour sous les roues d'un véhicule en Ile de France en moins d'un mois. Et à tant d'autres chiffres du même accabit.

Sauf que, sauf que... et tout le sel de mon propos est là, les maths sont casse-pieds et têtues, car 19 - 11 = 8 et 8 ramené à 11, ça faisait déjà +72% sous Jack, sous Luc, sous Vincent et tant d'autres, et ça fait toujours +72% sous Najat. Comme quoi, on a beau réformer tout le temps, Dieu merci (merde, "dieu", j'ai oublié la laïcité, tant pis), le "socle commun des acquis fondamentaux" est encore préservé. Et là, patratras : +72% ? Mais... mais.... champagne ! C'est.... le record ! le record ! le record ! Encore un record pour la Corrèze ! Ce département m'étonnera toujours. Comment toujours faire le plein avec plus de vide. Tsss...  Et forcément, le média français moyen, dopé à l'émotion et souffrant d'une forte carence de raison, étant de surcroît à l'information ce que la hyène édentée en pré-retraite est au cadavre de gnou avarié, la curée ne s'est pas fait attendre...

Ca a commencé à l'aube sur RTL, vers 7h30, long hululement de Yves Calvi qui s'y est sobrement collé, juste avant deux gags éculés de Laurent Gerra, et qui nous a donc mis la première couche d'apprêt (tu noteras, Michel, l'agile métaphore ferroviaire pour rester raccord avec un forum de  modélisme !), le tout après un passage préparatoire à la sableuse  (et de deux, franchement, j'aurais tout tenté pour éviter le bannissement quand même !).

Puis rebelote, grosse première couche bien rouge sur Europe 1, puis RMC, c'est Gourdin qui s'y colle, tout en finesse comme toujours. Je zappe...France Info... Radio-france Limoges... France Inter. Allez, zapping sur NRJ, merde, une pub pour Volkswagen. Nouveau zap sur Nostalgie... Jacques Brel, Nationale 7, je ne m'en sors pas.... Devant moi, le troupeau de vache dégage enfin. "Péloche", le voisin, est venu les récupérer. On redémarre. Quelle merde ! Vers 10h, le Figaro fait vibrer mon Iphone et sort du bois pour mettre la deuxième couche et en fait sa une : 72% d'augmentation des morts sur les routes en Corrèze. Forcément, à cette heure déjà tardive, le Figaro sort carrément le karsher - on ne se refait pas - car la buse de l'aérographe à connerie est déjà bouchée depuis le petit-déjeuner. + 72% ! Et c'est parti, un vrai vibromasseur, le Monde, le Point, Libé ! Halali ! Haro sur le scooop !

Bon, le "comment mathématique " de cet énorme chiffre magique, hein, c'est walou, tu l'auras noté. Heureusement qu'on n'est pas passé de 1 à 3, on tenait un inespéré 200% qui aurait sans doute ramené les hélicos de CNN à Tulle pour la 2ème fois en 3 ans. On aurait pas fini de les entendre fanfaronner, les tullistes...

Tiens, j'y pense, je n'ai pas écouté, hygiène mentale oblige, mais je suis prêt à parier que Ruquier a du faire plancher ses grosses têtes sur le problème : "Alors Steevie ? Comment çà trouvez +720% avec votre calculatrice ? Ben dites-donc, c'est pas très gay ! Elle est raide celle-la, vous vous êtes emmélé le pinceau, enfin je veux dire, les pinceaux". Le tout en tentant une imitation de Bourvil. Rires gras de Christine Bravo, qui croyait qu'on parlait du degré de la téquila qu'elle vient de se resservir en coulisse. Puis s'en suivent quelques rires vicieux de Pierre Benichou, précisant à Caroline Diament que 72%, c'est toujours moins que sa prise de poids. Je rezappe. Retour à la maison. On s'y recolle, 19h30, nul doute que, "esprit Canaaaaal" faisant loi, Maïzena Sansgluten a du forcément en parler aussi. Mais oui, évidemment, elle a du le faire, c'est çà, aussi, un "discours de vérité" !

Car, Michel, sachant que la prévisibilité de nos hommes politiques étant inversement proportionnelle à leur capacité à gérer rationnellement le monde, c'est notre bon Manuel, évidemment notre incontournable Manuel national, fier capitaine (fracasse) dans le typhon de politique émotionnelle qui s'emballe, qui monte en sauveur du peuple sur le pont dès l'après midi. Sur LCI, E-Télé, BFM. Haaa, qu'il était beau, Manuel, sur cette estrade, grand matador sombre et ténébreux, regard bleu catalan virevoltant du prompteur à la caméra, main droite sur le coeur, main gauche dans la boite à kleenex, annonçant sous le coup de l'effroi populaire une nouvelle série de mesures drastiques, parce qu'il fallait en finir avec cette horreur routière. Finie l'oreillette, vive le radar double-face partout, comme le scotch éponyme. Et mobile en plus, le radar, mon grand ! Ca va chier, automobiliste ! Vade retro ! Sus, sus, au criminel pneumatisé.

Alors, t'imagine, moi qui roule au diesel, Michel ?  Obligé de faire 105 km par jour rien que pour emmener mes gosses à l'école. Un paria, un immonde cloporte à écrabouiller en quelque sorte... Ou alors, j'embauche un précepteur. En janvier, je dis pas, c'est jouable pour quelques semaines, mais là, le 3ème tiers est passé. A une lettre près...précepteur, percepteur... Et puis bon,entre-nous, Michel, un si grand moment de communion nationale pour une cause consensuelle comme celle-là, en prévision d'un hivernal maëlstrom régional, ça ne mange pas de pain.

Et du coup, forcément, oui forcément, dans ce tsunami statistique du jour, qu'on aura oublié dès ce samedi matin qui vient, le pauvre préfet de la Corrèze, nouvellement nommé en plus - pas de bol lui non plus - à du se faire copieusement souffler dans les bronches : comment ? +72% précisément dans les terres de Normal 1er ? Résultats, nos bon amis bleu marine à képi, qui, tels les cèpes et les girolles, se font si discrets à la première pluie mais sortent en masse dès le retour du soleil, étaient très logiquement sur le front dès cet après-midi. A 15h25, ils m'ont fait donc fait souffler. Si, si, 15h25. Hier soir, après le match de Rugby France-Canada, où de "la viande saoûle" encombrait la route ramenant les uns et les autres de leurs bistrots à écran géant vers leur logis respectifs : zobi. Mais cet AM 15h25 : "Bonjour Monsieur, Gendarmerie Nationale (haaaa, j'vous avais pas reconnu, j'croyais que c'était Mardi gras !). Veuillez éteindre le contact et présenter les papiers du véhicule, s'il vous plait."

A la tienne, Michel. Ne buvant qu'un verre de Sauternes une fois par an, et encore, je n'ai pas pu sur ce coup-là, salaud jusqu'au bout, donc, contribuer à réduire la fracture sociale, combler le gouffre de la sécu, aider au financement de Schengen II, Schengen III, Schengen IV (à partir de Schengen VII, on s'en fout, c'est Disney qui financera), rembourser l'intervention en Syrie. Non, pas grave, je m'affole pas : je roule au diesel, je ferai mieux la prochaine fois, les occasions se représenteront, aucun doute la dessus.

Alors voilà, Michel, (j'allais dire "brièvement", je suis taquin), pourquoi je n'ai tout simplement plus beaucoup de temps pour le Forum du N. Régulièrement à l'arrêt au milieu d'une route "rurale" peu fréquenté, moteur éteint, patientant devant un paisible troupeau de vaches limousines échappées de leur pré comme presque tous les matins, suivi par mon placide voisin chevauchant lui-même son tracteur ronronnant, me voilà maintenant meurtrier potentiel, moi que ne me croyais que pigeon éternel. Je ne le savais juste pas, mais j'étais déjà condamné, en fait.

Et je songe alors, en déposant mon aîné à son collège, que dans ce village de 2000 habitants, il y a avait autrefois une gare opérationnelle, qu'il en était de même dans tous les autres bourgs importants de ce département et de tant d'autres de France, et qui si on avait pas laissé mourir ces petits trains là, ces transcailladous, et autres omnibus, au nom de cette sacro-sainte rentabilité dont on a fait l'alpha et l'oméga de nos vies consuméristes, on aurait peut-être moins de gens sur les routes tous les matins, moins de morts, moins de 72%, et accessoirement moins de poncifs à la radio et à la télé.

Et donc plus de temps à passer à la maison pour faire du petit train et accessoirement en causer.


Amitiés ferroviaires,

Antoine.
Revenir en haut Aller en bas
TheKinkin
Membre
Membre


Masculin Age : 38
Localisation : L'Isle-Adam
Nombre de messages : 1212
Date d'inscription : 08/09/2014

MessageSujet: Re: Mon humeur du vendredi soir   Sam 3 Oct 2015 - 3:14


Je dirais plutôt : Mon humeur du samedi matin
Néanmoins, j'ai tout lu.
Revenir en haut Aller en bas
RaynalN
Membre
Membre


Masculin Age : 69
Localisation : Clamart
Nombre de messages : 808
Date d'inscription : 02/12/2007

MessageSujet: Re: Mon humeur du vendredi soir   Sam 3 Oct 2015 - 7:58

Content de te lire de nouveau... Rien à ajouter, ou plutôt si, mais ce serait trop long et peut-être pas bien perçu par tous, par ces temps de "redressement de barre"...
A très bientôt, c'est toujours un grand plaisir.

Revenir en haut Aller en bas
jef34
Membre
Membre


Masculin Age : 72
Localisation : herault 34140
Nombre de messages : 859
Date d'inscription : 08/11/2012

MessageSujet: Re: Mon humeur du vendredi soir   Sam 3 Oct 2015 - 8:31

Merci de nous faire tous profiter de ce billet d'humeur fort rafraichissant, réaliste, à la fois plein d'humour et de causticité. Au plaisir de te lire plus souvent.
Revenir en haut Aller en bas
derunnes
Membre
Membre


Masculin Age : 62
Localisation : Théhillac 56130
Nombre de messages : 2742
Date d'inscription : 20/01/2009

MessageSujet: Re: Mon humeur du vendredi soir   Sam 3 Oct 2015 - 9:14

Heureux de "t'entendre" de nouveau cher Maître! Mais une chose me titille, es tu vraiment ce lui qu'on croit ou ne serais tu pas plutôt un transfuge, voir un infiltré envoyé par ce célèbre groupe terroriste qui sévi depuis des décennies dans les bas fonds de Paris en un glauque lieu nommé, à juste titre, caveau? Celui de la République (sans mauvaises intentions de ma part bien sur), ou bien (toujours sans sous entend) du théâtre des deux Ânes!
A bientôt pour moi (et nous) la joie de te lire ou de te revoir.
Revenir en haut Aller en bas
http://mestrainsmacuisine.over-blog.com
Florent
Membre
Membre


Masculin Age : 52
Localisation : Fontpatour (17)
Nombre de messages : 1637
Date d'inscription : 30/03/2009

MessageSujet: Re: Mon humeur du vendredi soir   Sam 3 Oct 2015 - 9:22

Ah les charmes de la campagne et du politiquement incorrect... Laughing

Encore un post décoiffant (encore que perso, y'a plus grand chose à décoiffer...) mais fort plaisant à lire.

Avec quelques années d'avance sur toi, j'ai les 3 mêmes à la maison (enfin... Y'en a plus que 2 maintenant). Et le même genre de "contraintes" pour emmener les uns et les autres à droite et à gauche...

Merci pour ce moment de poésie rurale, et profite bien de ton week-end !

Salut !
Revenir en haut Aller en bas
http://perso.wanadoo.fr/florent.brisou
philAMPC
Membre
Membre


Masculin Age : 52
Localisation : moissy cramayel (77)
Nombre de messages : 760
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Mon humeur du vendredi soir   Sam 3 Oct 2015 - 9:45

même abonné à Télérama, c'est avec grand plaisir que je lis tes message
Philippe du 77
Revenir en haut Aller en bas
lepoete
Membre
Membre


Masculin Age : 65
Localisation : BELFORT
Nombre de messages : 1407
Date d'inscription : 21/03/2008

MessageSujet: Re: Mon humeur du vendredi soir   Sam 3 Oct 2015 - 10:31

content de lire ton humeur Yoda ...
Revenir en haut Aller en bas
VAUBAN38
Membre
Membre


Masculin Age : 65
Localisation : GRENOBLE
Nombre de messages : 323
Date d'inscription : 04/02/2012

MessageSujet: Re: Mon humeur du vendredi soir   Sam 3 Oct 2015 - 11:48

Ouahou ! A une 1h41 ! une telle prose, pleine de vérités,  la force était vraiment avec toi ! lol!
Revenir en haut Aller en bas
michel.b01
Membre
Membre


Masculin Age : 55
Localisation : Ponthierry
Nombre de messages : 2982
Date d'inscription : 04/07/2008

MessageSujet: Re: Mon humeur du vendredi soir   Sam 3 Oct 2015 - 11:54

Je viens à la fois de recevoir le magaz'n et de découvrir ce post.Tant de bonheur pour un samedi matin matin, c'est trop pour un seul homme. J'en chialerais presque, tiens... Very Happy
Un grand merci, maitre Yoda, et bien content de te relire à nouveau Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
alne35
Membre
Membre


Masculin Age : 61
Localisation : martigné ferchaud (35)
Nombre de messages : 195
Date d'inscription : 13/04/2015

MessageSujet: Re: Mon humeur du vendredi soir   Sam 3 Oct 2015 - 21:25

Magnifique et tellement vrai que cela.....
Merci a toi maître Yoda study
Revenir en haut Aller en bas
bb16703
Membre
Membre


Masculin Age : 39
Localisation : Brest (29)
Nombre de messages : 239
Date d'inscription : 08/11/2014

MessageSujet: Re: Mon humeur du vendredi soir   Dim 4 Oct 2015 - 9:03

fiouuuuu, là Grand Maître, tu fais fort: une demi-page de forum à toi tout seul, c'est carrément du jamais vu, tu mériterais une place dans le livre des records (si, si, rien que ça...). Serait-ce un retour triomphal que tous les sympathisants et autres excités de ce forum attendaient depuis des lustres,... ou alors juste une renaissance, une sortie de la Crise Mondiale, une bonté venant d'ailleurs (enfin,....de la Creuse !!!),... bref, bien content de te relire avec je l'avoue, un continuel sourire intérieur au fil de tes tournures de phrases.
Comme dirait Michel Drucker: "Magnifique"
Very Happy Very Happy Very Happy  et re Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Pythéas
Membre
Membre


Masculin Age : 60
Localisation : Naoned
Nombre de messages : 194
Date d'inscription : 29/01/2015

MessageSujet: Re: Mon humeur du vendredi soir   Dim 4 Oct 2015 - 9:10

L'un part, l'autre reviens.

A moins que ...?

J'ai comme un doute:
 

Et bon retour, par Minou!
Revenir en haut Aller en bas
BB15030
Membre
Membre


Masculin Age : 49
Localisation : FREYMING MERLEBACH 57800
Nombre de messages : 2250
Date d'inscription : 02/03/2015

MessageSujet: Re: Mon humeur du vendredi soir   Dim 4 Oct 2015 - 10:48

Merci d'avoir donné de tes nouvelles Maitre YODA Cool
Revenir en haut Aller en bas
F.GODEFERT
Membre
Membre


Masculin Age : 50
Localisation : BAR sur AUBE
Nombre de messages : 2365
Date d'inscription : 13/01/2008

MessageSujet: Re: Mon humeur du vendredi soir   Dim 4 Oct 2015 - 16:03

Bonjour,
Si cela n'est pas un édito digne de ce non, en tout cas cela y ressemble et je viens de passer un bon moment.
Très content de te lire et d'avoir de tes nouvelles.
A+
Revenir en haut Aller en bas
ptitrainrouge
Membre
Membre


Masculin Age : 52
Localisation : le havre
Nombre de messages : 4026
Date d'inscription : 18/04/2010

MessageSujet: Re: Mon humeur du vendredi soir   Dim 4 Oct 2015 - 16:52

Pour quelqu'un qui n'a plus le temps, tu as tapé un sacré texte lol!
Tu as tu faire vite
Revenir en haut Aller en bas
Olivier Moijeu
Membre
Membre


Masculin Age : 41
Localisation : Nice
Nombre de messages : 1034
Date d'inscription : 01/03/2010

MessageSujet: Re: Mon humeur du vendredi soir   Dim 4 Oct 2015 - 17:00

En deux mots : Bra ! Vo !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lafeuilledefou.wordpress.com
dany56
Membre
Membre


Masculin Age : 60
Localisation : Longjumeau (91)
Nombre de messages : 1284
Date d'inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Re: Mon humeur du vendredi soir   Dim 4 Oct 2015 - 18:51

Merci Maître pour ce billet rafraichissant et avec la langue de Molière parfaitement maîtrisée.
Un bonheur...
Revenir en haut Aller en bas
http://dany.kwaoo.me/ferro/index.htm
yoda69
Membre
Membre


Masculin Age : 46
Localisation : Corrèze vachement profonde
Nombre de messages : 2229
Date d'inscription : 05/07/2007

MessageSujet: Re: Mon humeur du vendredi soir   Lun 5 Oct 2015 - 17:14

Alors les gars (et les filles Embarassed ), vous savez que... si vous m'encouragez comme çà, je peux faire bien pire ! geek

Rassurez-vous, la prochaine fois je ferai moins long, j'avoue effectivement avoir un peu abusé de votre patience de lecteur sur ce coup là... Suspect

Merci en tout cas pour vos messages. Je vais essayer de dégager ces prochains mois UN PEU plus de temps pour le forum du N.
(où je ne poste quand même pas - en tout cas j'essaie - QUE des grosses âneries comme celle de vendredi soir Very Happy Ceci dit tous les faits sont exacts...)

Amitiés ferroviaires à tous,

Antoine,
qui à défaut de réseau commencé, a fini en fin d'été par trouver un moment pour aménager un début de vitrine, ce qui est toujours mieux que de sinistres cartons.
Revenir en haut Aller en bas
 
Mon humeur du vendredi soir
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mon humeur du vendredi soir
» Sortie à Paris vendredi soir 20 janvier
» Y'a-t-il des crops à la boutique le vendredi soir???
» soirée a thème du premier vendredi de chaque mois
» Fini le catch sur NT1 ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
1/160 - Echelle N :: Le café de la Gare :: Ca vous intéresse?-
Sauter vers: