1/160 - Echelle N

Le Forum consacré à l'Echelle N
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
JOYEUSES FÊTES DE FIN D'ANNÉE À TOUS !

Partagez | 
 

 Faire sa propre centrale DCC

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 10, 11, 12, 13  Suivant
AuteurMessage
patpovil
Membre
Membre


Masculin Age : 54
Localisation : Amagney
Nombre de messages : 448
Date d'inscription : 17/01/2011

MessageSujet: Re: Faire sa propre centrale DCC    Sam 7 Déc 2013 - 21:21

Tu peux regarder sur internet
Moi j'ai trouvé le mien comme ça
sur Nancy il y a ça
Hameg
Revenir en haut Aller en bas
Kazaam
Membre


Masculin Age : 33
Localisation : Entre Nancy et Metz (France)
Nombre de messages : 75
Date d'inscription : 10/09/2013

MessageSujet: Re: Faire sa propre centrale DCC    Sam 7 Déc 2013 - 21:24

En HO le transfo de base fourni est en 12V Smile

jlb a écrit:
Les deux sont numériques.

Et un oscilloscope 1 voie ne sert pas à grand chose à mon avis
meme pour faire juste un controle? tu proposerais quoi de petit et pas trop cher?

Revenir en haut Aller en bas
jlb
Membre
Membre


Masculin Age : 52
Localisation : Ici
Nombre de messages : 1465
Date d'inscription : 31/12/2011

MessageSujet: Re: Faire sa propre centrale DCC    Sam 7 Déc 2013 - 21:31

J'ai un vieil analogique Beckman acheté d'occasion que je vais bientôt remplacer par un Rigol DS1052E. On le trouve à moins de 300€ TTC port compris : http://www.batronix.com/shop/oscilloscopes/Rigol-DS1052E.html
Cherche sur le web les tests concernant cet oscillo.

Pour juste faire un contrôle, 100€ c'est déjà trop cher. J'utilise très rarement le mien en 1 voie, on a toujours besoin de synchroniser sur quelque chose ou de comparer les délais entre 2 signaux


Dernière édition par jlb le Sam 7 Déc 2013 - 21:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://modelleisenbahn.triskell.org
Kazaam
Membre


Masculin Age : 33
Localisation : Entre Nancy et Metz (France)
Nombre de messages : 75
Date d'inscription : 10/09/2013

MessageSujet: Re: Faire sa propre centrale DCC    Sam 7 Déc 2013 - 21:37

J'ai vu celui de nancy mais je redoute de transporter un analogique
A la limite pour tester a la maison mais pas en expo

Les rigols j'en ai vu plusieurs, y compris des test avec comparaison avec l'autre numerique de mon poste
mais jamais a moins de 300€, ca merite reflexion
Revenir en haut Aller en bas
jlb
Membre
Membre


Masculin Age : 52
Localisation : Ici
Nombre de messages : 1465
Date d'inscription : 31/12/2011

MessageSujet: Re: Faire sa propre centrale DCC    Sam 7 Déc 2013 - 21:42

Je te comprends. Ce n'est pas que mon Beckmann ne marche plus mais il est très très encombrant (et très lourd à trimbaler). À lui tout seul, il prend presque 1/3 de la surface de mon plan de travail Crying or Very sad 
Revenir en haut Aller en bas
http://modelleisenbahn.triskell.org
Kazaam
Membre


Masculin Age : 33
Localisation : Entre Nancy et Metz (France)
Nombre de messages : 75
Date d'inscription : 10/09/2013

MessageSujet: Re: Faire sa propre centrale DCC    Sam 7 Déc 2013 - 22:58

Finalement le rigol a ce prix est parfait, merci pour le bon plan
Surtout quand on voit son prix chez ***rad

Y'a un test complet sur Youtube ainsi qu'un comparatif avec le premier prix Conrad (mais en anglais)
Revenir en haut Aller en bas
Kazaam
Membre


Masculin Age : 33
Localisation : Entre Nancy et Metz (France)
Nombre de messages : 75
Date d'inscription : 10/09/2013

MessageSujet: Re: Faire sa propre centrale DCC    Dim 8 Déc 2013 - 23:55

En attendant de pouvoir faire le signal DCC, j'ai fait une routine basique pour faire du PWM, comme j'ai prévu une boucle qui peut passer en analogique, deja cette partie sera faite Smile

Si ca interesse quelqu'un, pas de soucis je fourni le code arduino

Revenir en haut Aller en bas
SixtyFive
Membre
Membre


Masculin Age : 69
Localisation : 91340
Nombre de messages : 175
Date d'inscription : 21/12/2012

MessageSujet: Re: Faire sa propre centrale DCC    Mar 17 Déc 2013 - 12:17

Kazaam a écrit:
pour l'oscillo, je souhaite délaisser le pc 
vu la facilité qu'on les gens pour le filmer (voir youtube) j'ai l'espoir qu'il soit assez lisible et j'espere qu'il fera des courbes suffisamment précises pour tester les circuits aussi bien en DCC qu'en PWM
Bonjour,

Je vois que ce sujet est récurrent mais ne mérite pourtant pas de se prendre la tête  Suspect 

Je résume les moyens que j'ai mis en oeuvre avec un oscillo de base (2 voies analogiques de chez Selectronic), quelques leds, et un Arduino nano :

1) je regarde d'abord à la sortie de l'Arduino (soit une et souvent 2 pins, sans oublier la ou les pins de validation du booster) :
- avec une led : ça clignote ou pas
- avec l'oscillo : on voit peut être mal car c'est dur d'avoir un signal stable avec des créneaux de 2 durées différentes, mais on arrive à peu près bien à mesurer la durée des créneaux. Mais on ne peut pas mémoriser les trames pour savoir quelle trame c'est (il faudrait in scope digital à mémoire et moi, je suis comme d'autres : rien pour MacOSX  Basketball )
- avec un petit Arduino et le soft DCC_Monitor qui montre très bien si ça marche ou pas (je pense qu'on n'a pas besoin de plus, sauf si on se lance dans la programmation des CVs).

2) je regarde ensuite à la sortie du booster (et aussi aux entrées pour vérifier le câblage)
- avec 2 led en tête bêche (sans oublier la résistance de 10 K série) : si elles s'allument toutes les 2 c'est bon signe. 
- avec l'oscillo on doit voir un signal similaire à celui en sortie de l'Arduino et on mesure les tensions (C'est vrai que le booster ne perd pas de volts par rapport à l'alim. Pour le moment j'alimente toujours en 12 V et ça suffit : je ne dépasse pas 50% de la course des potard, après ce n'est plus réaliste)
- on peut ajouter DCC_Monitor mais derrière des optocoupleurs

Personnellement, avec le booster à base de LMD18200 je n'ai jamais eu de problème (j'en ai acheté 3 de plus au passage) et vos difficultés confirment que c'est la bonne bébête   .

Les seuls cas où j'ai peiné ont été au changement de librairie pour générer le signal DCC avec CmdrArduino qui utilise le Timer1 au lieu du Timer2 auparavant. 

Citation :
CmdrArduino is an embedded library written in C++ that provides the foundation for implementing an NMRA DCC command station. CmdrArduino presents classes and methods for, among other things, setting a locomotive’s speed, activating functions, switching turnouts, and programming DCC decoders. CmdrArduino translates these commands into DCC packets. The packets are carefully prioritzed, and CmdrArduino keeps track of packets that require repeating in the background. An interrupt service routine attached to TIMER1 (AVR) or MCPWM0 (ARM) takes these packets and injects the highest priority packet into the precision DCC waveform. This signal is suitable for amplification with your favorite booster/power station (I like LOLbooster). Please note that the Arduino outputs are not themselves capable of driving trains directly. Currently, CmdrArduino supports Arduino (including the Railstars OpenLCB Development Board), with ARM support (for LPC17xx processors) actively being added, making the library name something of a misnomer. 

J'ai du abandonner l'usage de la pin 12 (sur Mega) car elle perturbait le Timer1

Code:
// Booster Interface
#define DCC_PIN     11  // Arduino pins for DCC out are OC1A (pin 11) and OC1B (pin 12)
                        // this pin is connected to "DIRECTION" of LMD18200
#define DCC_PWM     10  // must be HIGH for signal out
                        // connected to "PWM in" of LMD18200
            
#define DCC_CS      A8  // Current Sense of Booster
#define DCC_TS      A9  // Thermal Sense of Booster

Actuellement je n'ai plus aucun outil de contrôle et pourtant il y a du monde qui joue avec MON train !

Toutefois, comme j'ai parfois des temps de réaction curieux (comme si la librairie DCC dormait), je vais connecter en permanence un Mini avec DCC_Monitor bricolé et un afficheur lcd qui me donnera les nombres de paquets par seconde (hors idle). Ca aussi suffit pour s'assurer que tout va bien.

Bon courage !

PS : mon TCO en 2 parties (une partie avec l'interface boutons, potard, leds, afficheurs des N° de trains dans les cantons et générateur DCC, l'autre partie avec commandes d'aiguilles, lecture des capteurs et bientôt gestion de la signalisation et sécurité) avance bien. Je commence la description sur mon blog tant que ce n'est pas tout à fait clair. 
Entre temps j'ai passé du temps sur le décor qui n'est pas encore terminé ... et Noel approche...  santa 
Revenir en haut Aller en bas
http://bultez.fr
takeo
Membre
Membre


Masculin Age : 69
Localisation : Toulouse
Nombre de messages : 409
Date d'inscription : 06/07/2012

MessageSujet: Re: Faire sa propre centrale DCC    Mar 17 Déc 2013 - 13:45

Bonjour,

SixtyFive a écrit:
- avec l'oscillo : on voit peut être mal car c'est dur d'avoir un signal stable avec des créneaux de 2 durées différentes, mais on arrive à peu près bien à mesurer la durée des créneaux.

De toute façon le mieux est de bien comprendre ce qu'on fait avec le micro-processeur (Arduino ou PIC dans mon cas)

Si on utilise bien les timers et les interruptions, le signal doit être exactement ce qu'on souhaite, il n'y a même pas besoin d'un oscillo pour le vérifier ...
De plus les logiciels de développement disposent pratiquement tous d'une fonction "simulation" qui permet d'analyser en détail le comportement du programme sans même disposer du matériel et cette fonction permet de tracer de façon ultra précise le signal de sortie, bien mieux qu'avec un oscilloscope.

J'ai tout développé sans aucun appareil, puis un jour où j'ai trouvé un oscillo en promo à moins de 100 Euros je l'ai acheté juste pour voir si les fronts des signaux étaient propres... cela m'a permis de rectifier la valeur d'une résistance sur un de mes décodeurs parce que j'ai pu voir que le signal digital à l'entrée du PIC était un peu avachi, mais ça marchait quand même.

L'oscillo m'a servi une heure, depuis il est au fond d'un placard.

Bonne journée  sunny 

Revenir en haut Aller en bas
Kazaam
Membre


Masculin Age : 33
Localisation : Entre Nancy et Metz (France)
Nombre de messages : 75
Date d'inscription : 10/09/2013

MessageSujet: Re: Faire sa propre centrale DCC    Mar 17 Déc 2013 - 15:58

J'en conviens, l'oscillo n'est pas indispensable, mais la je ne comprend pas pourquoi d'un coup a l'autre le train devient fou...

Et puis cela tombait bien je n'avais pas d'idée de cadeau pour noel Smile

J'ai pu tester mon circuit ce week end avec le dcc generé par la multimaus et le PWM de l'arduino pour les trains analogiques
Encore quelques point a terminer pour la gestion auto de tout cela et ca va etre sympa.

J'ai même pris le temps de faire une carte pour mettre l'atmel tout seul (en fait rien de bien compliqué)
Revenir en haut Aller en bas
jlb
Membre
Membre


Masculin Age : 52
Localisation : Ici
Nombre de messages : 1465
Date d'inscription : 31/12/2011

MessageSujet: Re: Faire sa propre centrale DCC    Mar 17 Déc 2013 - 16:14

L'oscillo n'est pas indispensable sauf quand il le devient.

takeo a eu du pot jusqu'à maintenant tous ses devs marchent sans encombre. Et puis un jour ça ne fonctionne pas, on tourne en rond, des comportement son erratiques sans que l'on comprenne pourquoi et il n'y a pas d'autre moyen d'investigation que l'oscillo.

Exemple dimanche. Je veux connecter mon Arduino sur mon bus CAN des accessoires qui est à 125kbits. Je plante un 2515 (interface CAN via le SPI) et un 2551 dans la breadboard (transcepteur CAN), je mets les capas, le quartz qui vont bien, je raccorde à l'Arduino. Je récupère la lib CAN de Seeeduino et charge le programme exemple en réception en changeant la vitesse du bus pour 125kbits

Ça ne marchait pas. J'examine le montage, la lib, le code, à priori ok. Bon
Je sors l'oscillo et je vérifie que la trame arrive au 2515 -> ok

Je charge le programme en émission sur l'Arduino et je vérifie que la trame sort du 2515 -> ok

 scratch 

La trame sort, elle sort même trop en fait, elle sort tout le temps alors que je n'envoie un message que toutes les secondes => erreur de communication. Je regarde la largeur d'un bit sur l'oscillo : 5µs  donc 200kbits et pas 125kbit. La lib de Seeeduino est fausse sur le réglage de la vitesse.

Plongée dans la datasheet, recalcul des paramètres qui font la durée d'un bit sur le CAN, modif de la lib, ÇA MARCHE !  cheers 

Sans oscillo j'y serais encore vu qu'il peut y avoir des dizaines de trucs qui foirent. Vive l'oscillo. Quand j'aurai un numérique, je pourrai enregistrer en one-shot et examiner tranquillement les signaux. Vivement mes 50 ans Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://modelleisenbahn.triskell.org
Kazaam
Membre


Masculin Age : 33
Localisation : Entre Nancy et Metz (France)
Nombre de messages : 75
Date d'inscription : 10/09/2013

MessageSujet: Re: Faire sa propre centrale DCC    Mar 17 Déc 2013 - 16:30

J'ai recu le rigol hier
Double carton, et vraiment tout petit (j'ai juste eu le droit de le sortie partiellement pour controller)

maintenant encore une semaine pour vraiment le deballer et le tester
Revenir en haut Aller en bas
takeo
Membre
Membre


Masculin Age : 69
Localisation : Toulouse
Nombre de messages : 409
Date d'inscription : 06/07/2012

MessageSujet: Re: Faire sa propre centrale DCC    Mar 17 Déc 2013 - 17:53

Salut Jean-Luc,

jlb a écrit:
Vivement mes 50 ans Smile


Rigole bien maintenant .... Quand tu en auras 15 de plus tu ne seras pas pressé de voir arriver les 70  clown clown 

jlb a écrit:
takeo a eu du pot jusqu'à maintenant tous ses devs marchent sans encombre

Sans encombre, si seulement !! scratch 

Mais bon j'applique les méthodes de développement que j'ai apprises pendant mes 40 années d'activité, ça aide pas mal...

Mais il m'arrive quand même de passer des heures à chercher pourquoi ça ne fait pas exactement ce que je veux ou pourquoi ça se plante à certains moments ... Mais c'est rarement un oscillo qui m'aidera à comprendre...
Je n'utilise pas non plus le simulateur/débogueur de Microchip... je trouve ça trop lourd et je préfère utiliser une ou deux leds et rajouter un "LED_On()" ou un "LED_Off()" là où je suspecte un dysfonctionnement....

Pas plus tard qu'avant hier j'ai perdu 4 heures en voulant standardiser des bouts de code entre différentes applications et pour une de ces applications ça merdait et le multimètre ne faisait que me montrer que les sorties restaient à zéro mais il ne m'a pas dit pourquoi, il a fallu que je trouve tout seul No    En fait j'étais juste trop persuadé que mon bout de code tel qu'il était pouvait s'utiliser partout et j'avais zappé le tout petit détail qui faisait que dans une application il fallait retirer une ligne !!

Bonne soirée  sunny
Revenir en haut Aller en bas
jlb
Membre
Membre


Masculin Age : 52
Localisation : Ici
Nombre de messages : 1465
Date d'inscription : 31/12/2011

MessageSujet: Re: Faire sa propre centrale DCC    Mar 17 Déc 2013 - 18:16

Les 50 ans ils sont tout près, 15 ans c'est long Smile

Pour déboguer, l'oscillo n'aide pas forcément. Mais quand tu utilises des interfaces que tu ne peux pas ralentir et où tu ne peux pas brancher des LED pour voir ce qui se passe, il n'y a plus que l'oscillo (ou l'analyseur logique)

Et puis il y a les bouts d'analogique.

Comme tu développes sur PIC, tu serais peut-être intéressé par Piccolo. C'est un assembleur structuré pour PIC 18 et baseline: http://piccolo.rts-software.org
Revenir en haut Aller en bas
http://modelleisenbahn.triskell.org
takeo
Membre
Membre


Masculin Age : 69
Localisation : Toulouse
Nombre de messages : 409
Date d'inscription : 06/07/2012

MessageSujet: Re: Faire sa propre centrale DCC    Mar 17 Déc 2013 - 18:31

jlb a écrit:
Les 50 ans ils sont tout près, 15 ans c'est long Smile

Dans 15 ans tu trouveras que c'est court !!


jlb a écrit:
Comme tu développes sur PIC, tu serais peut-être intéressé par Piccolo. C'est un assembleur structuré pour PIC 18 et baseline: http://piccolo.rts-software.org


Merci il faudra que je regarde, mais je t'avoue que l'assembleur pour moi ça remonte aux années 70 avec un T2000 de Télémécanique, puis avec des HP1000 de Hewlett Packard ...

J'utilise le compilateur C de Microchip pour les PIC18 et celui de MikroElektronica pour les PIC12...

Bonne soirée  sunny 
Revenir en haut Aller en bas
jlb
Membre
Membre


Masculin Age : 52
Localisation : Ici
Nombre de messages : 1465
Date d'inscription : 31/12/2011

MessageSujet: Re: Faire sa propre centrale DCC    Mar 17 Déc 2013 - 18:43

Oui bon  Neutral si je pouvais encore vivre un peu sans penser au mur qui va arriver  affraid 
Revenir en haut Aller en bas
http://modelleisenbahn.triskell.org
SixtyFive
Membre
Membre


Masculin Age : 69
Localisation : 91340
Nombre de messages : 175
Date d'inscription : 21/12/2012

MessageSujet: Re: Faire sa propre centrale DCC    Mar 17 Déc 2013 - 19:07

Avec ma première méthode de génération des trames DCC, en gonflant le code, de 2 a 4 locos, je me suis retrouvé avec des timing aberrants que j'ai vu à l'oscillo.
En cherchant ce qui pouvait provoquer ça, j'ai trouvé que mon code était mal foutu !
C'est vrai que je ne m'en sers pas souvent mais ça rassure d'en avoir un.

En tout cas c'est bien de mentionner nos problèmes et solutions dans ce forum.

... Et avec l'âge (et surtout la retraite), on reste cool et on a confiance dans ce qu'on fait !
Revenir en haut Aller en bas
http://bultez.fr
SixtyFive
Membre
Membre


Masculin Age : 69
Localisation : 91340
Nombre de messages : 175
Date d'inscription : 21/12/2012

MessageSujet: Re: Faire sa propre centrale DCC    Ven 27 Déc 2013 - 22:00

Bon c'est Noël  santa 

Je vais, comme promis, donner plus de détails sur la réalisation de ma centrale DCC version 2 qui est construite en 2 parties :
- Le TCO, partie "émergée", qui comporte l'interface pour les pilotes (potentiomètres à glissière pour la vitesse, boutons de fonction et voyants, en bas et tableau de contrôle avec affichage des trains et commande des aiguilles, en haut).

Il contient également le générateur de signal DCC qui est envoyé au booster.

- et le Contrôleur, partie "immergée" c'est à dire "sous le circuit", qui s'occupe de la commande réelle des aiguilles et de récupérer les informations des divers capteurs. Par la suite il commandera aussi les signaux tricolores et divers éclairages.

Testé aujourd'hui, la gestion des cantons permettant aux trains de s'arrêter automatiquement si le canton suivant est occupé, fonctionne bien !
Il me reste donc à installer, cabler et gérer les feux tricolores, ce que la partie immergée fera sans difficulté.



Au total, le coût de cette centrale ne doit pas dépasser les 100 Euros.
Vu tout ce qu'elle fait, ce prix est probablement imbattable !!!

L'architecture générale est décrite ci-dessus et le logiciel est là :

TCO-soft du 27/12/2013

Cette version fonctionne mais n'est pas du tout optimisée. Elle a certainement le mérite d'être facile à lire.
Il y manque en particulier une grande partie "paramètrage" qui utilisera l'EEPROM des microcontroleurs.
Il y a aussi trop de fonctions de "debug" et de nombreuses variables redondantes, des constantes déclarées en variables, des erreurs de type, et même des bugs très probablement, etc.. 

Et pourtant ça marche  Basketball 

Mais je répondrai bien volontiers à vos questions.


Bonne lecture... et bonnes fêtes.


Dernière édition par SixtyFive le Ven 27 Déc 2013 - 23:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://bultez.fr
SixtyFive
Membre
Membre


Masculin Age : 69
Localisation : 91340
Nombre de messages : 175
Date d'inscription : 21/12/2012

MessageSujet: Re: Faire sa propre centrale DCC    Ven 27 Déc 2013 - 22:37

Ce logiciel sera pour beaucoup, une source d'exemples :

- gestion d'un capteur RFID,
- gestion de capteurs infrarouge, avec fonction calibrage (entrées tantôt utilisées en digital, tantôt en analogique),
- gestion des aiguilles avec rafraichissement automatique des positions toutes les 30 secondes,
- gestion minimale de la bibliothèque CmdrArduino (envoi de commandes vitesse+direction et F0),
- gestion du dialogue I2C entre les deux processeurs (répartition des tâches)
- fonctionnement multitâche, incluant l'anti-rebond des poussoirs (pas si évident que cela !),
- gestion de la tête et de la queue des trains, sans aucune mesure de courant !!!
- gestions d'afficheurs 7 segments et leds, tous multiplexés.

La gestion des cantons, délimités par les barrières infra-rouges, est simple mais suffisante pour éviter les collisions. Même un décrochage de wagon peut stopper le train suivant.
Il est possible (dans une prochaine version) de connaitre la vitesse des trains.

Chaque train est commandé individuellement par son adresse DCC. Le système connait donc la position des trains SANS AUCUN APPRENTISSAGE MANUEL. Tout se fait automatiquement : il suffit de faire circuler les trains un tour complet !

Les numéros de trains s'affichent sur le TCO ce qui permet de contrôler le bon fonctionnement de l'ensemble.

Les cantons sont décrits dans un simple Array et chaque train dans un autre :

Code:
byte _loco[4][8] = {
  { 03,1,0,2,0,5,5,1 }, // loco 1     // 0=N° DCC de loco, 1=AV-1 ou AR-0, 2=vitesse 0..127, 3=lumière (F0)
  { 04,1,0,2,0,5,5,1 }, // loco 2     // 4=N° canton en cours 5=temps restant canton en cours (s),
  { 05,1,0,2,0,5,5,1 }, // loco 3     // 6=N° canton suivant, 7=Loco autorisee 1=START 0=STOP
  { 06,1,0,2,0,5,5,1 }  // loco 4
};


Code:
byte _canton[8] = { 0,0,0,0,0,0,0,0 };   // 0=C0(rfid1 - sortie gare, K0), 1=C1(IR3_tunnel1, K1), 2=C2(IR4_montée, K2),
                                         // 3=C3(IR5_descente, K3),  
                                         // 4=C4(IR6_tunnel2, K4), 5=garage(IR7, K5), 6=Quai1(IR1, K6), 7=Quai2(IR2, K7)
                                         // les cantons sont définis - APRÈS LE DETECTEUR -
                                         // _canton[x] = No de loco (1..4) ou libre = 0

Deux routines clés sont :

Code:
byte Canton_Suivant(byte train)  // rappel : index _loco = train - 1

qui sert à déterminer quel sera le canton suivant en fonction des positions d'aiguilles et du sens de circulation

et
Code:
byte Quel_Train_Entre(byte canton)  // numero de train attendu

qui permet de trouver le numéro du train détecté par une barrière infrarouge, en balayant justement les infos de "canton suivant" dans les arrays de locos.

Ensuite la routine < void IR_up(byte d) > détermine l'action en tête de train et < void IR_down(byte d) > en queue de train.

Vous remarquerez le traitement d'anti-rebond appliqué aux espaces inter-wagons, qui permet d'avoir une information fiable de queue de train, même si les barrières IR sont placées en biais ...

Parmi les inconvénients, il manque la programmation DCC (N°s de locos, CVs). J'ai utilisé une petite MS2 histoire de ne pas prendre tous les risques à la fois. Mais j'y pense, avec le paramètrage de la centrale ...

Bonne lecture...
Revenir en haut Aller en bas
http://bultez.fr
SixtyFive
Membre
Membre


Masculin Age : 69
Localisation : 91340
Nombre de messages : 175
Date d'inscription : 21/12/2012

MessageSujet: Re: Faire sa propre centrale DCC    Sam 28 Déc 2013 - 22:11

Une petite video montrant le TCO et un train qui s'arrête et redémarre automatiquement se trouve ici.

https://vimeo.com/82841887
Revenir en haut Aller en bas
http://bultez.fr
lucien2
Membre
Membre


Masculin Age : 57
Localisation : rhoneAlpe
Nombre de messages : 318
Date d'inscription : 02/05/2012

MessageSujet: Re: Faire sa propre centrale DCC    Sam 28 Déc 2013 - 22:19

SixtyFive a écrit:
Une petite video montrant le TCO et un train qui s'arrête et redémarre automatiquement se trouve ici.

https://vimeo.com/82841887
Erreur de lien Cool
Revenir en haut Aller en bas
SixtyFive
Membre
Membre


Masculin Age : 69
Localisation : 91340
Nombre de messages : 175
Date d'inscription : 21/12/2012

MessageSujet: Re: Faire sa propre centrale DCC    Sam 28 Déc 2013 - 22:23

La video est en cours de conversion, encore quelques minutes. 
Désolé, j'aurais du attendre un peu  Embarassed



La video est disponible depuis 23H02 !
Revenir en haut Aller en bas
http://bultez.fr
SixtyFive
Membre
Membre


Masculin Age : 69
Localisation : 91340
Nombre de messages : 175
Date d'inscription : 21/12/2012

MessageSujet: Re: Faire sa propre centrale DCC    Mer 1 Jan 2014 - 21:22

Bonne Année 2014 à tous !

Je vous présente mes meilleurs vœux de réussite dans vos projets et j'espère que ce fil aura pu vous aider et pourra satisfaire au moins une partie de vos attentes.

Quand à mon projet, dans les étapes à venir, il y aura la gestion des sémaphores et de nouvelles versions du logiciel, notamment avec configuration et programmation des matériels.

Qu'en pensez-vous ?

 
Revenir en haut Aller en bas
http://bultez.fr
takeo
Membre
Membre


Masculin Age : 69
Localisation : Toulouse
Nombre de messages : 409
Date d'inscription : 06/07/2012

MessageSujet: Re: Faire sa propre centrale DCC    Jeu 2 Jan 2014 - 0:54

Bonjour et bonne année à tous,


Je vois que ça bosse et que ça avance ...  Félicitations SixtyFive

De mon côté j'avance aussi avec mes PICs et je butte en ce moment sur les "consist adress"

Je ne comprends pas très bien comment ça marche ...

Si je mets l'adresse de concordance dans la CV 19 la loco répond sur cette adresse ..
Si je mets 0 dans la CV 19 elle répond sur son adresse ...
Note : j'en profite pour dire que depuis hier je programme les CVs avec ma bidouille  Very Happy 

Problème : pour changer la CV19, il faut repasser en mode service sur voie de programmation  No 

Donc question : comment activer et désactiver la concordance en mode opération?

J'ai lu le RP-921 du NMRA mais les explications sont loin d'être claires...

J'ai essayé des messages du genre :


Code:
preambule 0 adresse 0 00010010 0 consist_adress 0 EEEEEEEE 1


Mais cela ne marche pas ...

Si quelqu'un a un tuyau, je suis preneur ...

Bonne soirée  Sleep[/i][/i]
Revenir en haut Aller en bas
SixtyFive
Membre
Membre


Masculin Age : 69
Localisation : 91340
Nombre de messages : 175
Date d'inscription : 21/12/2012

MessageSujet: Re: Faire sa propre centrale DCC    Jeu 2 Jan 2014 - 10:11

Bonjour Takeo,

Je ne connais pas le consisting, mais j'ai trouvé ceci


http://tonystrains.com/technews/consisting-guide.htm

Citation :
Here is the procedure I used to check out my decoders. Note: You need to switch back and forth between a consist address and the normal locomotive address during this test. Two cautions, when using the program track, be sure that only the locomotive you wish to change in on the program track. With OPS mode programming the values in these CVs can be changed using locomotives address and not the consist address.


Il semble possible de programmer le CV 19 d'une machine spécifique, donc même en dehors de la voie de programmation en utilisant le OPS mode.

Mais je n'en suis pas sûr.
Revenir en haut Aller en bas
http://bultez.fr
 
Faire sa propre centrale DCC
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 11 sur 13Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 10, 11, 12, 13  Suivant
 Sujets similaires
-
» Faire son propre Café-Tricot
» [Aide]Comment faire sa propre bootanimation?
» Faire sa propre rom wm6.5 (WWE)
» peut-on faire nos propre dies ?
» Faire ses propre décalques

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
1/160 - Echelle N :: Exploitation :: Le numérique-
Sauter vers: